Ibiza, sa géographie.

Situation

Ibiza (Catalan : Eivissa) est une île de la mer Méditerranée au large de la côte est de l’Espagne. Elle se trouve à 150 km de la ville de Valence, et représente la troisième plus grande île de l’archipel des Baléares (comprenant Majorque et Minorque et Formentera), communauté autonome de l’Espagne, avec une superficie de 572 km². Elle se compose de 5 communes, Eivissa, Sant Josep de Sa Talaia, Sant Antoni de Portmany, Santa Eulalia et Sant Joan de Labritja.

Ibiza et sa petite sœur, Formentera, sont plus communément appelées les îles de pins ou « Pityuses ».

Ibiza est une île rocheuse, à peu près 6 fois plus petite que Majorque, mais représente une superficie environ 5 fois plus grande que l’île de Mykonos (île grecque) ou 10 fois plus grande que celle de Manhattan à New York aux Etats-unis.

Découvrons à présent la géographie d’Ibiza.

Climat

donnees-meteorologiques-ibiza-geographieIbiza jouit d’un climat méditerranéen, doux, sec et très ensoleillé.  Ses eaux chaudes et très salées, proviennent du courant de « Catalogne » qui s’étend du Languedoc à Gibraltar.

Comme vous pourrez le constater dans les relevés météorologiques de « l’agencia Estatal de Meteorologia », la température moyenne à Ibiza aux abords de ses côtes se maintient à 22°C.

Bien entendu, l’hiver est un petit peu plus rude, avec des températures comprises entre 8°C et 15°C, où les nuits y sont particulièrement un peu moins agréables dues à la forte humidité, aux vents marins assez violents, et des températures assez fraîches dans les vallées et hauteurs. Mais rassurez-vous, à Ibiza le thermomètre n’affichera jamais 0, où très très rarement.

Le climat est plus sensible aux influences africaines du fait des vents chauds dominants venus du sud. Autrefois, les ailes des moulins à vents s’actionnaient notamment grâce à ces courants aériens. Ces vents africains expliquent en particulier la sécheresse de l’air.

En matière de précipitations, elles sont inférieures à 500mm d’eau par an, étendues sur 46 jours par an (soit seulement 12% de l’année.)

Le mois de juillet est le mois le plus agréable, avec une seule journée de pluie en moyenne, et une température oscillant autour des 25°C.

En d’autres termes, vous pouvez passer vos vacances à Ibiza sereinement, sans prise de risque au niveau du climat et de la géographie.

Faune

La faune marine et les oiseaux constituent la majorité de la vie sauvage sur Ibiza. Avec une grande diversité de races provenant de l’océan Atlantique et des zones côtières rocheuses vous pouvez trouver toute sorte d’oiseaux migrateurs, de tortues de mer, et évidemment une riche présence de poissons et crustacés.

Les salines au sud de l’île abritent de nombreux oiseaux et amphibiens, qui se plaisent principalement dans les marais de « Les Salinas ». En pénétrant dans les terres vous trouverez beaucoup d’espèces endémiques d’invertébrés et des lézards. D’ailleurs, ce dernier est un animal tout particulier dans la culture et la géographie Ibicenco.

Flore et végétation

Malgré un développement assez intensif au cours de ces dernières décennies, l’île dispose de nombreuses zones rurales, principalement situées au nord. Cette « urbanisation » notamment présente dans le sud due à une politique touristique agressive essentielle à l’économie de l’île, certaines zones telles que « Les Salinas », les parcs naturels et les réserves naturelles sont protégées.

De nombreux pins forment une végétation forestière assez dense dans les terres, ce qui a inspiré les Grecques à donner le nom des « îles Pytuses » à Ibiza et Formentera.

La Flore Ibicenca est composée de genévriers, de chênes kermès, de clématites, cistes, de bruyères blanches, de lauriers roses et d’herbes comme le thym, le romarin et la lavande. Vous trouverez également une abondance de cactus sur toute l’île, pouvant représenter un danger mortel si vous vous y frottez de trop près et que vous êtes pris dans leurs piques. Pour les amoureux des trésors floraux, de nombreuses fleurs délicates sont présentes dans les terres, et lorsque le printemps arrive, vous pouvez observer une flore riche en couleurs le long des côtes.

Face au constat des cités balnéaires méditerranéennes envahies par ces grandes tours de béton blanc, vous découvrirez à Ibiza une flore très riche, équilibrée et protégée, comme notamment avec les fleurs d’amandiers qui couvrent la partie ouest de l’île dans les premiers mois du printemps.

Une effusion de sensations à découvrir pour les amoureux de la nature!

ibiza-limoniastrum_monopetalum-flore-to-ibiza
palmier-flore-ibiza-to-ibiza
chene-flore-ibiza-to-ibiza
ibiza-pistacia_lentiscus-flore-to-ibiza
1961 38000 habitants
1971 45000 habitants
1981 64000 habitants
1991 76000 habitants
2001 88076 habitants
2011 135000 habitants

Démographie

Démographiquement, Ibiza affiche une configuration assez inhabituelle, et les chiffres de recensement divergent selon les agences. En effet, durant ces 30 dernières années, l’île est devenu incontournable, et beaucoup de personnes venus y passer des vacances y sont restées afin d’y vivre.

Cette croissance rapide prend en compte de nombreux migrants étrangers venus s’y installer, et du reste les recensements restent compliqués à élaborer de manière précise.

En terme d’origine, environ 55% des habitants de l’île y sont nés, 35% proviennent d’Espagne, et les 10 à 15% restant proviennent de migrants étrangers, plus généralement membres de la communauté Européenne.

Par ordre décroissant, les étrangers qui visitent le plus l’île sont des anglais, des allemands, des latino-américains, des italiens, des français, néerlandais et une myriade d’autres nationalités.

Cette mosaïque reflète parfaitement la fluidité multiculturelle qui s’est imposée sur cette magnifique île, et prouve qu’il est très compliqué d’y quantifier exactement le nombre de résidents.

Aperçu géologique


Avec presque tous les types de roches présentes dans la géologie de la péninsule ibérique
(recouvrant l’Espagne, le Portugal, Andorre, Gibraltar et les îles Baléares), il y a beaucoup à apprendre et à étudier sur Ibiza.

La région a une histoire géologique mouvementée remontant à quelques 6 millions d’années, lorsque les îles d’Ibiza et Formentera formaient une montagne émergeante de 4000 m sous la mer. La variété des paysages et la végétation de l’île peuvent être attribués à ce riche passé, mais également à la composition des « îles Pituses » essentiellement faite de roches sédimentaires. Originaires des fonds marins, ces roches et ce gravier sont très riches en calcium, ce qu’apprécient particulièrement les plantes de l’île.

Son point culminant est la colline de Sa Talaia culminant à 475 mètres au-dessus de la mer.

es-vedra-coucher-de-soleil-toibiza